Les difficultés dans la TPE

La vie est tellement plus simple quand on connaît ses points forts 

Les différentes causes de difficultés dans la TPE.

 

Pour l’illustrer, mettons-le sous la forme d’un tableau représentant les principales causes amenant les difficultés.

Le plus souvent, malheureusement, le dirigeant associe tout de suite une difficulté à un problème financier ou de trésorerie, en se reportant sur sa propre expérience.

Cependant, ce problème financier n’est que rarement la véritable cause de ces complications. C’est pour cela qu’il est nécessaire de reconnaître les causes profondes.

Souvent, il est rattaché cinq grandes familles de difficultés qui sont énumérées pour les PME :

A – Les difficultés liées aux relations humaines.

B – Celles reliées à la comptabilité et aux finances.

C – Celles dues à la qualité de sa communication.

D – Celles liées à la gestion administrative interne.

E – Celle à la gestion administrative externe.

Le fait que les TPE ne disposent que rarement des outils nécessaires et stratégiques conçus pour les petites et moyennes entreprises, mais finalement pas ou peu adaptés.

Nous allons adopter une structure plus simple comme suit :

 

image d'article 1

Principe des origines des difficultés

Dans une TPE, le rôle du dirigeant et de ses choix stratégiques est le premier secteur de l’apparition des difficultés. En effet, suivant la taille de l’entreprise, le chef d’entreprise est le point de décision unique. La perception qu’il a de son entreprise, sa formation, ses valeurs, de son attention à suivre sa gestion et ses objectifs personnels influents énormément sur le résultat.

En exemple, prenons deux entreprises faisant la même activité. Les dirigeants ayant reçu pour l’un, une formation commerciale et pour l’autre, une formation technique n’auront pas la même perception ni les mêmes orientations. Les résultats seront donc totalement différents.

Nous constatons que le dirigeant est la principale source variable de l’entreprise.  Tout dépend de ses décisions, bonnes ou mauvaises. Il faut nécessairement analyser correctement l’ensemble des compétences et expertises du chef d’entreprise pour apporter les informations, orientations, conseils et formations les plus pertinents.

 

Le dirigeant et ses difficultés.

Les buts et objectifs de l’entreprise.

Plus communément appelée « mission de l’entreprise », elle rassemble quatre éléments qui sont la « raison d’être », la « stratégie » générale de l’entreprise, la « valeur » ajoutée et enfin le « comportement« , tous ont leur importance dans l’organisation de l’entreprise.

 

Les difficultés provenant de la raison d’être :

Comme dit précédemment, c’est à la fois le dirigeant et l’entité qu’est l’entreprise.

C’est la vision du dirigeant pour l’image de son entreprise, de ses produits, de ses services et de lui-même, qu’il projette dans un avenir plus ou moins proche. Elle doit aussi se fondre avec la disponibilité de ses moyens, de ses compétences et de sa capacité à réaliser. Elle doit être réaliste et réalisable.

L’absence d’une vision claire est un élément de déstabilisation, ce qui entraîne une démotivation et des décisions incohérentes. Je reviendrai sur ce sujet qui passe malheureusement sous silence pour les 90 % des cas.

 

Les difficultés provenant des choix stratégiques :

C’est dans la plupart des TPE, le manque d’éléments de stratégie. Ces éléments doivent inclure sa situation géographique, son secteur d’activité économique, son choix de clientèle visée et pour finir la mise en place d’objectifs courts, moyens et longs termes. Sans ces éléments, les difficultés trouvent une bonne source d’alimentation.

 

Les difficultés provenant de sa valeur ajoutée :

Ce sont les ressources de l’entreprise et de son organisation administrative et productive. Le défaut d’une organisation cohérente ou traitée différemment sans aucune liaison avec les objectifs à atteindre créera des déséquilibres importants. Il y a lieu de réagir rapidement, car cela peut entraîner de graves perturbations.

Ce sont dans les ressources que nous trouvons le plus de cas de difficultés. Le rapport des besoins de son projet avec ses moyens de financement. La première raison est que les besoins sont assimilés aux désirs du dirigeant et va rechercher les financements dont il estime avoir besoin pour atteindre son objectif tout de suite. C’est l’erreur de la plupart d’une TPE n’ayant pas assez de ressources et particulièrement au départ de sa création et traîne le boulet pendant des années. Pourtant, si, dans le même temps que le business-plan, avait été préparée une échelle d’objectifs, je parle bien d’échelle d’objectifs, ce problème aurait été diminué très sérieusement.

Les TPE n’ont pas forcément un besoin de ressources importantes, elles ont la nécessité de vendre plus et vendre mieux ! Les objectifs à courts et moyens termes doivent être en rapport avec les ressources. Ces dernières progresseront avec les objectifs. L’objectif à atteindre est fonction de la ressource que vous possédez. Un objectif ambitieux sans la ressource adéquate provoque un déséquilibre financier.

Vous avez compris que le vecteur « organisation » doit être l’élément qui régit les objectifs à atteindre avec les ressources existantes. L’organisation est le liant de l’ensemble.

 

Les difficultés provenant du comportement :

Cela comprend deux niveaux importants, le marché et la concurrence. Le marché est représenté par la zone géographique où les produits et services seront vendus. La concurrence, qui reste souvent mal définie ou sous-estimée, réside ou agit dans cette même zone.

Mais ce sujet sera développé lors d’un prochain article, car demandant, à la création de l’entreprise, une étude de marché, un business-plan (voir l’article : « Et si nous parlions du business-plan »), mais surtout une surveillance particulière incluant un suivi. C’est un élément variable. En effet, vous pouvez faire une étude de marché et vous rendre compte que celui-ci est ouvert pour vous lancer. Rien ne dit que d’autres projets, dans la même zone géographique, ne fassent pareil sans que vous le sachiez et qui s’installent après vous.

 


 

En résumé :
Les difficultés liées à la TPE sont de plusieurs origines :
De la qualification et l’expertise du dirigeant.
Des choix stratégiques.
Des ressources et des objectifs.
Du marché et de la concurrence.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.