Pour comprendre notre démarche

Dans cette page et suivantes, vous trouverez des conseils afin de vous aider à comprendre certains rouages concernant les difficultés des TPE. Les sous-chapitres traitent aussi bien les causes avec leurs origines et essayent de vous apporter des solutions.

Votre entreprise est-elle en difficulté ?

L’existence et le nombre des Toutes petites entreprises (TPE), souvent assimilées au dirigeant, ont des orientations très diverses et multiples. Même dans des entreprises comparables, les conditions ne sont jamais les mêmes. Il faut considérer chaque TPE comme unique. La situation géographique, le comportement du chef d’entreprise et de son attention à la gestion, la manière dont est pratiquée la communication donnent à chaque TPE, une spécificité particulière face à leurs difficultés. Il y a tout de même des particularités essentielles et communes à toutes les TPE.

Mais avant de rentrer dans l’élaboration de ces indices, certes importants, nous devons dénoncer cette assimilation systématique avec les PME. En effet, les TPE ne sont pas des versions miniaturisées des entreprises de plus grande taille. On ne peut comparer une entreprise de moins de 10 salariés à une de 50 ou 100 employés, quelque soit le métier exercé.

Fort de ce constat, il va de soit que les moyens, les techniques de gestion et de communication ou les critères sélectifs qui sont développés et employés pour les grandes entreprises ou les PME ne sont absolument pas adaptés aux TPE.

Il s’agit donc, aujourd’hui, d’inventer, d’innover les moyens et les techniques à l’échelle de la TPE.  Nous allons voir, dans les prochains articles et en détails, le processus des difficultés, de leur naissance à leur résolution. Il est essentiel qu’une difficulté soit traitée au plus tôt et si possible avant son apparition. Cela peut vous surprendre car comment reconnaître une difficulté si elle n’est pas encore apparente. Cette période que l’on va appeler « la période de gestation » est l’étape ou les conditions favorables se réunissent.

Viendra après, la « période d’éclosion » du phénomène. La difficulté devient perceptible et c’est le moment ou une intervention devient nécessaire très rapidement. Suivant le temps que mettra le dirigeant pour intervenir sur cette difficulté, celle-ci aura tendance à grandir, à s’amplifier plus ou moins rapidement. Certaines de ces difficultés peuvent disparaître d’elles-mêmes sans intervention aucune, elles ne sont que passagères d’une période ou d’un contexte particulier. Pour d’autres, il faut être attentif à son historique et particulièrement dans la période de gestation. Il y a aussi certaines situations qui s’aggraveront malgré les actions correctives, particulièrement pour les difficultés dites chroniques.

La perception des difficultés

Puis nous verrons cette « période d’aggravation », certainement la plus délicate à traiter car la responsabilité du chef d’entreprise est entière. Elle peut devenir catastrophique si l’intervention, pour quelques raisons que ce soit, est repoussée à plus tard. Cette attitude du dirigeant de retarder l’échéance pour demander de l’aide par « fierté » et de peur de passer pour de l’incompétence. Sachez, quelque soit la ou les difficultés rencontrées, qu’il faut réagir le plus rapidement possible. Quand je lis, sur des forums, les demandes de conseils d’entrepreneurs en posant leurs questions ou demander de l’aide sous un pseudo pour finalement ne rien faire en disant qu’ils se débrouillent seul, ceux-là n’ont aucune notion que le temps d’existence de leur entreprise se raccourci de façon importante.

Quand on demande, c’est que l’on ne sait pas. Si l’on ne sait pas, il faut apprendre.

Et quand on travail dans l’urgence, on n’a pas le temps d’apprendre !

Une phrase de Maurice Chapelan qui dit :

« Il n’y a d’autre savoir, que de savoir que l’on ne sait rien, mais on ne le sait qu’après avoir tout appris. »

C’est pour cela que l’association AIATPE a été créée afin de vous aider à agir en temps et en heure. Didier Langlumé assure la présidence de l’AIATPE afin de préserver la gratuité de l’aide apportée et surtout de permettre le suivi sur une période d’un an minimum, nécessaire au développement harmonieux de votre entreprise.

Voir, comprendre et agir doit être votre devise !

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.